QUELQUES RÉSULTATS DE LA FONDATION

Depuis sa création en 2009, les réalisations et actions menées par la Fondation Festival sur le Niger ont enregistré des résultats satisfaisants, entre autres:

Au titre de la promotion de l’économie locale

  • Appui à la création et au développement du Centre Culturel Kôrè; www.koresegou.com
  • Contribution à l’initiation et à la mise en œuvre  du CPEL (Conseil pour la Promotion de l’Economie Locale) avec la Mairie de Ségou ; www.cpelsegou.org
  • Promotion de l’économie locale avec une injection nette de 14. 000.000.000 F CFA pour les dix premières éditions dans l’économie locale selon une étude d’impact réalisée en 2014 par la Direction régionale du Tourisme et de l’Hôtellerie (Ex-OMATHO et le CPEL-Ségou);
  • Promotion et valorisation du Bogolan, de l’architecture de terre et du pagne tissé à Ségou à travers  son programme SMARTS Ségou  avec la création du label du pagne tissé de Ségou, du label du tourisme de Ségou…
  • Initiation du Projet « Ségou Creative » en partenariat avec la Marie de Ségou .
  • Organisation de Ségou’ Art, le salon d’art contemporain du Mali, en partenariat avec le Centre Culturel Kôrè et la ville de Ségou ;
  • Organisation de la Foire Agricole et Artisanale de Ségou, en partenariat avec le CPEL – Ségou;
  • Contribution à l’organisation du Salon de l’Innovation et de la Créativité de Ségou, en partenariat avec le CPEL – Ségou;
  • Initiation, mise en place et animation du Centre d’information touristique et de documentation en partenariat avec l’Association des hôteliers et restaurateurs de Ségou.
objectifs poursuivis festival sur le niger à ségou

Au titre du développement de l’art et de la culture

  • Appui à la création du Centre Culturel Kôrè, un centre de référence sous régionale pour le perfectionnement et le développement des métiers de la culture;
  • Appui à la création du Musée Kôrè dédié à la préservation et à la valorisation du Patrimoine de la musique, de la danse, des masques et marionnettes d’Afrique / Organisation d’expositions muséales.
  • Appui à la création de l’Institut Kôrè des Arts et Métiers (IKAM) pour une formation adaptée des entrepreneurs culturels et des artistes, avec une offre d’enseignements de qualité sur les traditions orales.
  • Contribution à faire de Ségou une capitale culturelle, avec les rencontres annuelles des professionnels et sommités de l’art du continent et d’ailleurs
  • Contribution à l’organisation du Concours national d’art « Talents de la Cité»

Au titre de la valorisation des expressions artistiques et culturelles et de la diversité culturelle

  • Création de cadre d’échanges et de concertation avec l’ensemble des parties prenantes du festival : religieux, griots, chasseurs, kôrèduga, artistes, acteurs culturels, personnes ressources de la région… pour une meilleure gestion de l’événement.
  • Mise à disposition d’un grand espace de promotion et de valorisation des manifestations traditionnelles pendant le Festival sur le Niger ;
  • Rencontre et échanges entre la population et les festivaliers sont stimulés à travers le logement chez l’habitant chaque année, (200 familles en 2009) ;
  • Appui à la mise en place du jumelage entre Ségou et Richmond en Virginie,  aux USA. Ce jumelage a été concrétisé en Octobre 2009 ;
  • Institution des partenariats féconds avec la Caravane Culturelle pour la Paix (Mali – Maroc), FOCUS (Forum des Cultures Urbaines du Sud – Maroc, Sénégal, Mauritanie, Mali), le Festival International Ollinkan (Portugal & Mexique);
  • Contribution à la création du Circuit Mandingue qui est le réseau des festivals d’Afrique de l’Ouest (Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Mali).
  • Érection d’un monument de la musique « Ngoni » qui rend hommage au célèbre griot Bazoumana Sissoko

Au titre de la Recherche & du Développement

  • La production d’ouvrages spécialisés sur la culture pour le développement de l’art et de la culture ;
  • Appui à la création de la Médiathèque Kôrè, une bibliothèque culturelle de référence avec des ouvrages spécialisés sur les arts et la culture ;
  • Contribution à la politique culturelle du Mali et la production de documents de référence pour le ministère de la culture comme ‘’ le statut de l’artiste et du professionnel de la culture’’, et ‘’les états généraux sur la diversité culturelle et la cohésion sociale au Mali’’ ;
  • Organisation de colloque scientifique sur les questions de développement, avec des recommandations fortes remises aux plus hautes autorités (Colloque de Ségou) ;
  • Promotion du partenariat public-privé à travers les différents échanges et transferts de compétences avec le département de la culture et ses services techniques ;
  • Plaidoyer pour la sauvegarde du Fleuve Niger à travers la création d’un Observatoire du fleuve ;

LA FONDATION SUR LE NIGER EN QUELQUES CHIFFRES

14

FESTIVALS SUR LE NIGER

02

ÉDITIONS SÉGOU'ART

15

FOIRE ARTISANALE ET AGRICOLE

01

POLITIQUE CULTURELLE

30000

FESTIVALIERS EN 5 JOURS

1500

EMPLOIS DIRECTS CRÉÉS

245000000

DANS L'ÉCONOMIE LOCALE